Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les BamBous Bleus

Frédérique Rouvelet-Longère - Médium de naissance - Magnétiseuse - Hypnose régressive ésotérique - Méthode JMV - Bilan énergétique : Aura et Chakras (En présentiel ou en distanciel) - 4 rue Botkermarrec 56150 BAUD - Tél. : 02.30.91.98.54

Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !

Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !

Je crois ;

Je n’ai pas besoin de preuve.

Seul le bien-être et la plénitude que cela m’apporte suffisent.

Mais c’est mon chemin, ma conscience. Et je ne l’imposerais à personne.

Je ne cherche à con-vaincre personne, car ce ne serait que des cons vaincus !

Et la conscience est bien au-delà de ça ! L’état de conscience est quelque chose qui ne s’apprend pas, c’est quelque chose qui se vie qui se ressent, qui se réalise.

Et quel bonheur, quelle joie !

On y a accès à une conscience du tout dans le respect de soi et des autres.

Ni haine, ni envie de faire changer les autres. Juste les accompagner sur leur chemin. Sur mon chemin j’ai rencontré la tolérance, la compassion et l’ouverture d’esprit.

Chacun sa façon de penser tant que cela ne coûte la vie à personne. Une idée si elle est juste, nul besoin de force ou de quelconque violence pour la partager avec les autres. Car s’il est besoin de tuer pour obliger, c’est que ce n’est pas une idée juste.

L’idée juste est valable pour toutes et tous sans distinction de race, de sexe ; s’il y a exclusion il n’y a pas de globalité, et l’idée juste est globale. Valable pour tous !

Et elle est tellement juste pour tous, qu’elle s’accepte derechef sans heures, sans violence, sans craintes avec amour et paix intérieure.

Et ce n’est pas parce que l’on croit en un être supérieur tout puissant qu’on doit se prendre pour lui et parler en son nom. Le respect de la vie sous toutes ses formes fait partie de tout. Et quand l’idée que l’on défend exclu qui que ce soit, elle n’est pas juste.

Si l’on croit en l’amour, la bonté, on transmet la plénitude, la sérénité et la joie.

Si l’on transmet la haine, le conflit, la vengeance, et l’annihilation par la force la peur et la répression, c’est que l’idée en quoi nous croyons c’est la condescendance, l’autoritarisme, la prise de pouvoir, le despotisme.

Ces mots ne font pas parti de la définition de la liberté d’agir et de penser.

Alors que quand on atteint la conscience de respect de compassion et de tolérance, plus besoin de con-vaincre, mais juste de vivre suivant nos principes et de diffuser l’amour qui a grandi en soi et pris le pouvoir :

Je peux être autre chose et vivre autrement dans la paix !

 

Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !

Si dans notre vie on exclut certaines personnes, pour leur couleur, pour leur religion ou pour leur façon de penser, de nos prières de paix, il ne faut pas s’étonner que l’on soit victime de ces exclus de nos prières !

Une prière comme une idée ne doit exclure personne !

Être tolérant qu’avec ceux qui sont comme moi, ou qui pense comme moi : c’est nul, parce qu’ils ont déjà compris que c’est l’amour la réponse.

Il faut envoyer de l’amour à ceux qui en manque, à ceux qui se sentent exclus de la société de la réalité de la vie.

Car ce sont ces personnes qui sont en rupture avec la société qui sont les plus vulnérables, car les bonimenteurs qui leur mettent des idées de vengeance et de mort dans la tête n’auraient aucun impact sur eux si nous ne les avions pas mis au banc de la société.

On leur donne l’opportunité d’exprimer la rage qui est en eux, ils arment leur rancœur, ils exploitent la misère, le quart monde, les jeunes qui ont perdu leur identité,  qui ne savent pas qui ils sont dans quel case ils vont et on leur offre la gloire la reconnaissance et la vengeance.

Qui n’a jamais voulu s’en prendre aux autres pour tous les malheurs qui nous arrivent chaque jours, et quand on voit l’opulence de certains la débauche d’argent et l’identification à ce que l’on procède valorisée dans notre société, et qu’ils ne peuvent avoir qu’en se l’appropriant frauduleusement.

Si on n’a pas une « … » à trente ans on est personne ! De la part d’un dirigeant de l’état quelle honte.

Eh bien moi je dis que si j’en ai une j’ai loupé ma vie.

Aucun  bien que je puisse posséder ne peut faire de moi quelqu’un de bien ou non, ce sont mes actes qui déterminent qui je suis !

Aucun plaisirs terrestre n’est à la hauteur de la plénitude spirituelle.

 Mais on ne l’acquière pas du jour au lendemain ; la colère, l’envie et la jalousie ne  quitte pas une vie comme cela parce qu’on le désir. Cela demande un travail sur soi au quotidien, une compréhension de l’autre, une ouverture d’esprit sur le vécu de l’autre, et nous ne pouvons les avoir si nous jugeons aux apparences.

La prochaine fois que vous vous promènerez dans la rue sur 10 personnes que vous croiserez, faites attention à vos pensées et écoutez combien vous allez juger aux apparences sans les connaitre.  

À combien allez-vous sourire, dire bonjour, ou répondre quand on vous dit bonjour, à remercier quand vous laisse passer, à vous excuser quand vous bousculez, personnellement je fais 3 km pour aller au travail et chaque jour sur ces trois km je me fais griller la priorité au moins trois fois et si je klaxonne je me fais en plus insultée.

Cela commence ici et maintenant avec vous, avec nous au quotidien, dans chaque petit acte que nous commettons, améliorer le quotidien chacun, à chaque petit moment de la vie !

Un bonjour,

Un sourire,

Une pensée positive,

S’excuser au lieu d’insulter !

Accepter que nous sommes aussi en tort, de propager de diffuser les pensées négatives.

Nous avons la possibilité chaque jour, d’améliorer la vie, celle des autres et la nôtre par la même occasion !

Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Faut-il Con-vaincre les autres ? Se venger ? Ou aimer !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :